Twitter investit 70 millions de dollars dans SoundCloud

Malgré ses difficultés financières et une croissance au ralenti, le réseau social participe à la levée de fonds de la plateforme de musique en ligne.

Il est encore trop tôt pour jouer la musique d’enterrement de Twitter. Le réseau social américain a annoncé mardi avoir investi 70 millions de dollars dans SoundCloud, une plateforme de streaming musical en ligne. Cette prise de participation s’effectue dans le cadre d’une levée de fonds de 100 millions de dollars. «Nos deux entreprises facilitent et inspirent la culture contemporaine en temps réel, en touchant des millions de personnes dans le monde», a commenté SoundCloud dans un communiqué.

Un partenariat de longue date

Pour Twitter, cet investissement intervient à un moment critique. Le réseau social fait face depuis plusieurs mois à une grave crise de croissance de ses utilisateurs. Le cours de son action est tombé si bas en Bourse qu’on l’imagine se faire racheter par l’un de ses concurrents. Cette opération coûteuse correspond pourtant à la stratégie de relance menée depuis plusieurs moi spar Jack Dorsey, son PDG. Ce dernier veut enrichir les tweets, jusqu’ici limités à 140 caractères, afin de les rendre plus utiles aux utilisateurs: vidéo en direct, musique, partenariat avec des ligue sportives… Ces ajouts ont pour but d’attirer de nouveaux membres et garder les internautes déjà inscrits dans son giron. Pour Twitter, la musique est un argument de vente supplémentaire. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’il s’y intéresse. En 2013, le réseau social avait lancé une application dédiée au sujet, Twitter #music. Elle fut fermée à peine six mois après son lancement en fanfare, faute de public. Depuis, le réseau social privilégie les partenariats avec des plateformes déjà existantes.

SoundCloud est l’une d’entre elles. Créée en 2008 par deux entrepreneurs suédois, cette plateforme de musique en ligne est utilisée par plus de 175 millions de personnes dans le monde. Elle compte parmi ses concurrents des géants comme Apple Music, Spotify, ou le français Deezer. Pour se distinguer, SoundCloud mise sur la largesse de son catalogue. Il revendique plus de 125 millions de titres, là où ses rivaux en comptent quatre fois moins en moyenne. La plateforme se présente à la fois comme un site d’écoute de musique et un réseau social. N’importe qui peut y publier des titres, amateurs comme professionnels de la musique. On peut les partager en privé ou en public et y recevoir des commentaires des internautes. SoundCloud a récemment développé une offre payante permettant d’accéder au catalogue de grands majors du disque, dont Universal Music, Sony ou Warner. Ce modèle d’abonnement, baptisé «SoundCloud Go», est disponible aux États-Unis depuis le début de l’année. Il s’est lancé en France en mai, pour un prix de 9,99 euros par mois.

Pour SoundCloud, cette entrée d’argent est une bonne nouvelle. L’entreprise a évité de peu la faillite en 2014, enregistrant une perte de 39 millions d’euros. La même année, Twitter avait tenté de la racheter. Le projet avait finalement été abandonné.

Source: Le Figaro

Lasisser un commentaire

Categories: Tech